Comment fabriquer un détecteur de métaux sois-même ?

Que ce soit pour la sécurité dans les aéroports ou sur les champs de bataille pour détecter les mines, et dans bien d’autres domaines les détecteurs de métaux sont des outils indispensables. Vous pouvez vous en procurer un dans les points de vente ou fabriquer le vôtre pour un challenge ou pour vos petites explorations. Toutefois si vous désirez plutôt en acheter un alors voici notre sélection de l’année : Comparatif de détecteur de métaux !

Qu’est-ce qu’un détecteur de métaux et comment il fonctionne ?

Un détecteur de métaux est un appareil conçu pour repérer des objets contenant du métal, sur la base du phénomène physique de l’induction électromagnétique.detecteur-metaux-maison-pas-cher

Il importe de comprendre le mode de fonctionnement du détecteur de métaux. « Seuls les objets conducteurs, et en particulier les métaux, sont le siège de courants induits (les courants de Foucault) » ; ce phénomène physique dont nous avons déjà entendu parler une fois au moins, l’induction électromagnétique, est le principe de fonctionnement de ces fameux détecteurs de métaux.

Pour un autre article : Jusqu’à quelle profondeur pour un détecteur de métaux ?

Ils sont donc construits avec deux ou plusieurs bobines : une émettrice et au moins deux réceptrices. Un signal radiofréquence est diffusé par la bobine émettrice, créant ainsi un champ électromagnétique alimenté par un courant électrique alternatif sinusoïdal. Au contact d’un objet métallique, le champ magnétique perturbé, entraine une réaction de la part des bobines réceptrices en fonction de l’importance de la perturbation. Elles produiront un courant en décalage de phase comparativement à celui de la bobine émettrice, la tonalité qui se fera entendre en est la preuve. Avec le processeur intégré au système, la profondeur, la taille et la conductivité de l’objet seront déterminés suite à une analyse de l’intensité du courant induit, préalablement amplifié et de son décalage de phase.

Et c’est à ce niveau qu’intervient le principe de discrimination permettant au détecteur de retenir seulement une valeur de déphasage ou toute une plage de valeurs dans le but de rendre plus aisées les recherches de l’utilisateur.

Maintenant que vous avez une idée du fonctionnement, passons à la fabrication de notre détecteur.

Composition d’un détecteur de métaux

Tout d’abord, un détecteur de métaux est composé d’un boitier de contrôle souvent doté d’un écran et d’un haut-parleur intégrés ; d’une canne de préférence télescopique pour faciliter son rangement et d’une tête de détection ou guide reliée au boitier via un fil. Rares sont les détecteurs dépourvus de fil.

Méthodes simples pour fabriquer votre détecteur de métauxdetecteur-metaux-maison

Comme première méthode, vous pouvez assembler un détecteur de métaux en kit contenant les pièces nécessaires. Vous n’avez qu’à suivre le guide de montage. Il peut toutefois arriver que vous fabriquiez les pièces manquantes (bobine ou manche). Un fer à souder vous servira à fixer les composantes. Dès que votre détecteur sera conçu il ne vous restera plus qu’à le tester et partir à la chasse aux trésors.

A lire aussi : Test et Avis du Détecteur de métaux ICOCO B06XHK1QDW

La deuxième méthode que nous vous proposons est assez amusante. Vous avez juste besoin d’une radio et d’une calculatrice. Après avoir accordé votre radio sur la fréquence la plus élevée en AM, vous entendrez une tonalité claire et régulière. Placez la calculatrice allumée dos à dos avec la radio en essayant différents angles jusqu’à l’obtention de la bonne tonalité. Maintenez la position et fixez la radio et la calculatrice avec du ruban adhésif. Puis avec du chatterton vous fixez le tout à un manche à balai ou à un bâton. Et maintenant testez votre détecteur puis utilisez-le.

Pour une autre mèthode :

Une autre méthode tout aussi facile existe. Avec un ciseau coupez un casque que vous n’utilisez plus sur le côté droit, la longueur du fil devant rester le long du casque. A l’ouverture du fil isolant noir vous verrez deux couples de fil ; l’un bleu-cuivre et l’autre rouge-cuivre. Sur la face arrière du DVD collez le fil en cuivre couplé au fil bleu puis dès séchage ajoutez au fil collé un bout de ruban isolant sans qu’il ne touche la colle. Ensuite avec le CD répétez l’opération de l’autre côté cette fois-ci et avec le second fil en cuivre.

A l’aide d’un morceau de ruban isolant connectez le fil rouge au pôle (+) de la pile et le bleu à l’autre pôle. Collez la calculatrice allumée juste sur le fil de cuivre collé au CD, et sur la calculatrice collez le DVD, le fil de cuivre étant en face. Fixez le DVD et le CD avec le ruban adhésif, la pile de 9V au milieu du DVD. Votre détecteur est prêt !

Voilà donc de quoi fabriquer facilement votre détecteur de métaux avec la méthode qui vous sera la plus facile à suivre.